À quelle fréquence doit-on refaire un site Web professionnel?

Publié le 17 juin 2014 par Joanie Brouillette | Dans la catégorie Conseils | Aucun commentaire

La réponse à cette question n’est pas fixe. Elle dépend de plusieurs facteurs. De plus, un site Web peut être refait de différentes façons. C’est ce dont il sera discuté dans cet article.

Le Web évolue rapidement

Si vous êtes de ceux qui ont connu le temps où Internet n’existait pas, vous êtes peut-être davantage en mesure de saisir à quelle vitesse il a évolué. C’est d’ailleurs pourquoi on entend souvent que sa vitesse d’expansion est exponentielle. Sachant cela, on ne peut pas faire vivre un site Web comme un électroménager qui sera utilisé jusqu’à ce qu’il soit défaillant! Comme ce dernier représente votre entreprise sur la toile, il serait peu crédible que son image et ses fonctions soient défraîchies. Le résultat est simple : perte d’opportunités d’affaires, de ventes, etc., tout ça, car malheureusement il vous a été difficile de suivre les technologies.
Un exemple très évident de cette évolution a été l’arrivée des sites Web en version mobile, c’est-à-dire adaptables pour téléphone intelligent et tablette. Il y a 5 ans environ, on voyait éclore cette tendance qui aujourd’hui occupe une position d’importance et n’est plus une option, mais bien une nécessité pour tout site Web.

L’aspect visuel du site Web

Il est possible de ne changer que le côté graphique de votre site (communément appelé maquette ou interface), sans en revoir tout le contenu. Est-ce souhaitable? Oui, si votre contenu et son organisation dans le site sont optimaux, même si cette situation est rarissime et évolutive dans le temps. Dans ce cas, une nouvelle interface (refonte) peut donner un coup d’éclat à votre site Web. Malheureusement, malgré toute la bonne foi et les efforts déployés pour réaliser un visuel intéressant, il est évident que l’aspect graphique de votre site aura une durée de vie plus ou moins grande. Pourquoi? Encore une fois, car le Web évolue rapidement, et cela se répercute inévitablement sur les tendances visuelles qui en découlent. À l’heure actuelle, on dénote beaucoup de sites Web qui arborent le « flat design », une tendance qui met à l’avant les couleurs opaques (ou à plat, d’où l’expression flat design), et où les images, textes et autres éléments graphiques se trouvent sur un seul plan. Il y a à peine 2 à 3 ans de cela, on utilisait davantage les textures et les ombrages qui faisaient en sorte qu’un site Web se rapprochait visuellement d’objets ou d’éléments du quotidien, comme le cuir, le tissu, le fil et les coutures, etc., le tout réparti sur plusieurs plans pour créer un effet de profondeur. Vous devinez donc que ces changements importants permettent facilement de voir la date de création approximative d’un site Web. Soyons clairs, vous n’avez pas à modifier votre site Web à chaque changement de tendance visuelle! Cela signifie simplement que si vous attendez trop longtemps, il sera facile de constater que votre site n’est pas à jour sans même en lire le contenu.

La répartition et la création de contenu du site Web

Au-delà du contenant de votre site Web, un autre point qui influence votre crédibilité et votre impact en ligne demeure son contenu. Dans un monde idéal, vous devriez ajouter du contenu régulièrement sur votre site, ou à tout le moins le mettre à jour régulièrement. Malheureusement, là se trouve la lacune de plusieurs sites (et aussi de plusieurs pages sur les réseaux sociaux). Du contenu renouvelé démontre aux visiteurs que le site Web est actif, maintenu et leur confirme que l’information qui s’y trouve est à jour. L’inverse est donc aussi vrai…

Parfois, le problème ne se trouve pas nécessairement dans la création du contenu, mais plutôt dans la répartition des pages dans le site, ou dans la façon dont l’information est présentée. Vos clients sont vos meilleurs alliés, soyez à l’écoute de leur feedback, qu’il soit positif ou constructif. Si vous avez plusieurs appels téléphoniques concernant une information particulière, demandez-vous si cette dernière se trouve sur votre site. Si oui, vous ne devriez pas recevoir beaucoup d’appels concernant cette information et sinon, il pourrait être intéressant de partager cette information afin de réduire la quantité d’appels. Il s’agit d’un exemple parmi tant d’autres, alors il est nécessaire d’analyser en profondeur votre site Web actuel pour ajuster de gros ou de petits détails qui pourront faire toute la différence.

La fréquence alors, c’est quoi?

Il n’y a pas de réponse unique. Le but principal est d’être bien positionné par rapport à vos concurrents. À partir du moment où vous sentez que vous vous fondez dans la masse, la situation n’est pas idéale, pire encore si vos compétiteurs se démarquent par rapport à vous. Selon le domaine de votre entreprise, le temps entre les changements pourra grandement varier.

N’attendez pas que les technologies jouent contre vous, agissez avant d’être dépassé et d’avoir l’air de l’être. J’oserai tout de même vous dire que 5 années représentent une période de temps énorme au niveau de l’évolution du Web. Si votre site est en voie d’atteindre cet âge ou s’il le dépasse, ce pourrait être une bonne idée de demander une estimation gratuite afin de connaître les options qui s’offrent à vous, pour décider si oui ou non vous appliquez des changements. Au risque de me répéter, un site Web efficace est un investissement qui doit au final vous rapporter, une carte d’affaires virtuelle qui parle pour vous en votre absence. Envoie-t-il une impression de qualité et d’efficacité ou au contraire, de faiblesse et de stagnation?

Laisser un commentaire

Les champs suivis du symbole * sont obligatoires.

Catégories

Archives